Chiffres de l’emploi : diable est dans le détail

More about:
03/07/2016
 

Les chiffres de la relance économique et de la reprise du marché de l’emploi aux US sont biaisés. Si des jobs sont créés, ce sont des emplois temporaires, souvent à temps partiel, sans évolution des niveaux des salaires réels. La baisse du taux de chômage s’explique également par l’exclusion des chômeurs, dorénavant condamnés à quémander des food stamps.

A un tel niveau du cycle économique, jamais le taux de participation des forces actives n’a été aussi faible. Les statistiques américaines relèvent de l’habillage bilantaire (window dressing). C’est l’arbre qui cache la forêt de la récession.

Visit the web site










AfterBanking

How to manage your wealth without the banking system. A practical approach

Follow

Follow us

Subscribe to our mailing list


Create your Dashub account!

sign up