Parlons fiscalité : l’effet Laffer ou « trop d’impôt tue l’impôt »

More about:
03/25/2016
 

Il y a un principe de base que les gouvernants refusent de comprendre : trop d’impôt tue l’impôt, tel qu’énoncé par l’économiste américain Arthur laffer. En Belgique, le trou budgétaire de 2 milliards d'euros, puis maintenant de 3 milliards, n'a de cesse d'étonner. Comment un État moderne digne de ce nom peut-il se tromper à ce point dans l'évaluation de ses recettes et de ses dépenses ?

En clair, selon l’avocat-fiscaliste Thierry Afschrift, ce n'est pas parce qu'un gouvernement décide d'augmenter un impôt ou une taxe de 20% que les contribuables vont l'accepter sans broncher. Au contraire, ne voulant pas se faire tondre, ces mêmes contribuables fraudent ladite taxe s'ils le peuvent, ou utilisent des méthodes légales pour ne pas la payer, voire s'abstiennent de poser l'acte qui suscite cette taxe ! C'est aussi simple que cela.

Visit the web site










AfterBanking

How to manage your wealth without the banking system. A practical approach

Follow

Follow us

Subscribe to our mailing list


Create your Dashub account!

sign up