Destruction systématique du tissu socio-économique belge


More about:

Ces dernières années, nous avons assisté à une destruction effrayante de l'offre commerciale dans nos rues.Il est de plus en plus difficile de trouver une boucherie, une boulangerie digne de ce nom ou tout simplement un café dans certains endroits. Parmi les différents fléaux qui frappent le commerçant, il y a bien entendu la charge fiscale totalement délirante de notre pays (3ième pays le plus taxé au monde!) mais désormais aussi l'AFSCA qui se cherche une légitimité en essayant de fermer tout ce qui est encore ouvert.

Le principal cheval de bataille de l'AFSCA est l'hygiénisme. Une véritable hystérie que l'on cherche à distiller dans la population. Elle va justifier le rôle de l'AFSCA de plus en plus omniprésent. Le commerçant n'est plus regardé comme une personne honnête mais avant tout comme un criminel potentiel qui n'hésiterait pas à vous vendre du poison si l'AFSCA ne le contrôlait pas du soir au matin.

Ce besoin de médire sur le commerçant se manifeste par un bombardement systématique dans la presse.

20
Jun
La moitié des restaurants et "take-away" ne répondent pas aux normes d'hygiène. Quarante-huit pc de 53 663 établissements contrôlés ces 5 dernières années ont été recalés pour cette raison par l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne...
30
Aug
L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire a mené l'an dernier 1.185 inspections chez 990 commerçants ambulants.

Effrayant, n'est-ce pas? Qui ne serait pas effrayé en lisant ce genre d'information. Mais il va falloir gratter un peu...

Même l'élite de la cuisine belge, le "comme chez soi", est incapable de respecter les règlements imposés par l'AFSCA. Comme le démontre le reportage ci-dessous.

Quand à peu près tous les restaurants sont incapables d'être en ordre avec un règlement...Le problème ne serait pas tout simplement le règlement? D'ailleurs qui l'a produit ce "règlement"? Qui décrète telle ou telle norme que les collaborateurs de l'AFSCA appliquent? Remonter le fil, vous serez étonné...

19
Aug

Le comme chez soi, incapable de respecter le règlement de l'AFSCA

Surprise même l'elite de la gastronomie belge est incapable de respecter les règlements de l'AFSCA

Les conséquences de cette hygiènisme hystérique est une destruction du tissu socio-économique belge. Ce n'est pas juste une activité économique qui disparait. Ce sont des relations sociales, des rencontres, des échanges qui ne se feront jamais plus. C'est un petit bout de Belgique qui disparait.

13
Sep
Le nombre total de commerces de détail a chuté de 23% entre 2008 et 2013, ressort-il d'une analyse du Syndicat neutre pour indépendants (SNI) sur base des chiffres de l'Institut national d'assurances sociales pour travailleurs indépendants (Inasti).
07
Jun
C’était le dernier jour de marché jeudi dernier pour Thierry Colin. Le boucher arrête, il en a ras le bol. Le 1 er  octobre prochain, c’est Anne Barthélémy, la vendeuse [...]
12
Sep

Boucher-charcutier: un métier en pénurie, "la faute à l'Afsca"

Le cri d'alarme d'une profession à présent, celle de boucher-charcutier. Les petits commerces disparaissent les uns après les autres. Pointés du doigt : les contrôles de l'Afsca et les investissements qu'ils impliquent. Des investissements intenables pour les petits commerçants. Reportage.
01
Sep
«Durant les huit premiers mois de 2008, 4.920 commerces ont cessé leurs activités», a indiqué Christine Mattheeuws, porte-parole du Syndicat neutre pour indépendants dans Het Nieuwsblad op Zondag. «Cette année, ce chiffre s’élève déjà à 7.824. C’est une augmentation de

Les chiffres sont là. 8000 petits commerces disparaissent par an.  Ce sentiment de vide que vous avez en vous balladant dans les rues de votre ville n'est pas juste un sentiment, c'est une constation. Ils ont disparu.

Que faire pour arrêter le massacre?