L'AFSCA et la froide cruauté envers le vivant


More about:

Gandhi, dans sa grande sagesse, a dit un jour:  "On reconnaît le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux". Le moins que l'on puisse dire c'est qu'avec l'AFSCA on a fait un grand bon en arrière.

Ces trois dernières années furent une longue suite d'affaires sordides. De "destructions" d'animaux de fermes mais aussi d'animaux de compagnies. Des personnes furent littéralement forcées par l'AFSCA à regarder leurs chiens hurler à la mort avant d'être "endormi".  Tafouk, Basile, autant de petites victimes des règlementations hygniénistes de l'AFSCA.

26
Nov
Caroline a dû euthanasier son chiot, l’Afsca estimant qu’il y avait risque de rage.
26
Nov
Un Belge avait adopté un chiot en Hongrie, début octobre. Mais l’animal doit être euthanasié sur ordre de l’Afsca. L’agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire [...]
09
Oct
Nous citoyens Européens voulons des solutions plus Humaines lorsque un animal est adopté au sein de l'Union Européenne et arrivant sur le territoire Belge ,nous demandons un système de quarantaine si nécessaire ,si doute sur la santé de l'animal avant l'issue fatale et expéditive directement
01
Jan
Basile, le chien originaire d’Espagne où un cas de rage s’était déclaré en 2012, était recueilli en Belgique. Il a été exécuté par l’Afsca.

Suivant un règlement totalement absurde, l'AFSCA a littéralement fait exécuté des membres de famille à quatre pattes mettant des familles entières dans des traumatismes sans nom. Comme tojours c'est pour votre bien. On tue des animaux au nom de maladie disparue dans les régions concernées ou ayant autant de chances d'avoir infecté l'animal en question que vous de gagner au lotto deux fois le même jour tout en rencontrant la femme de votre vie...

L'AFSCA n'a aucun respect du vivant.

C'est même une absurdité militante que celle-ci entreprend de "sauver" des animaux maltraités en les tuant. Comme en témoigne cette sordide affaire du petit chiot drogué par un SDF que l'AFSCA a fait excécuté.

06
Aug

Le bébé cocker drogué du mendiant est "sauvé"... mais euthanasié le lendemain par l’AFSCA - laprovince.be

Les défenseurs des animaux s’étaient élevés en masse contre les agissements d’un mendiant qui se servait de son petit chiot pour récolter de l’argent, en le droguant. Le petit [...]

Les animaux de ferme ne sont pas en reste. Ils subissent la même cruauté comme en témoignent ces différentes affaires.

"des porcs et des bovins décédés par manque de place car ils ne pouvaient être vendus"

25
Feb

Tintigny. Sanctionné à tort par l’Afsca

Fin 2008, l’Afsca estimait que l’éleveur gaumais avait utilisé des antibiotiques interdits. En fait, c’est le vétérinaire de l’Afsca qui avait contaminé l’abattoir. L’Afsca est condamnée sans réserves, il reste à évaluer les dommages.

Comment pouvons-nous accepter les faits et gestes de cette administration? De grâce partagez cet article, informez vos connaissances.









L'AFSCA, le grand dossier

Archives de toutes les publications de la page "Protégeons nos produits artisanaux de l\'AFSCA" sur Facebook.

Follow

Follow us


Create your Dashub account!

sign up