Menu next door vs l'AFSCA, et si ce n'était que du simple racket?

More about:
04/04/2016
 

L'AFSCA a visité une trentaine d'apprentis chef de Menu Next Door pendant deux semaines. Une véritable opération coup de poing.

"Tous les contrôles étaient positifs en termes d'hygiène. Les problèmes étaient administratifs : la plupart de nos chefs n'avaient pas payé la cotisation AFSCA qui coûte 140 euros".

En résumé, l'AFSCA a mené une opération de racket. En échange de sa "protection", les petits chefs occasionnels sont invités à donner une (grande) partie du fruit de leur labeur.

Visit the web site