Tintigny. Sanctionné à tort par l’Afsca

02/25/2015
 

Fin 2008, l’Afsca estimait que l’éleveur gaumais avait utilisé des antibiotiques interdits. En fait, c’est le vétérinaire de l’Afsca qui avait contaminé l’abattoir. L’Afsca est condamnée sans réserves, il reste à évaluer les dommages.

Visit the web site